Rochebeuf Rénovation

Accueil > Salle de bain > 

2 avril 2017 / Gersoise

Mirande en fin d’hiver. Didier et Marie nous demande de reprendre leur salle de bain. Les goûts changent et les usages aussi ! Le souci principal est que tout repose sur un plancher de bois ; Le carrelage est fendu sur toute la pièce. A la démolition nous ne trouvons qu’une chape de 5cm env. et un treillis béton entre cette chape et le plancher de bois. Inefficacité garantie. Nous reprenons toute la planéité et le niveau du sol, ensuite nous posons une natte d’étanchéité, en soignants bien les points critiques que sont les angles sols/murs. Cette natte à aussi une fonction de désolidarisation des éléments entre eux ce qui permet une certaine dilatation sans rupture. Le succès d’un projet comme celui là repose sur la vigilance que l’on porte à la souplesse et à capacité de déformation des matériaux : colle, natte, joint... Marie est une artiste qui sait mélanger les matières et les teintes. Le choix d’une faïence grise à motif avec un gris uni plus dense avec aussi de grands carreaux de 45X45 reproduisant des carreaux de ciment, créé une dynamique qui autorise le monochrome. Le receveur de douche de 80X140 est une pièce de caoutchouc de 3cm d’épaisseur qui reproduit une plaque d’ardoise, mais la souplesse et la chaleur du caoutchouc en rend l’usage très chaleureux et confortable. Belle audace ! Marie et Didier se chargent eux-même de soigner peinture.